En compagnie du dessinateur Jean-Michel Payet, voici le journal d'un voyage au cœur de l'Andalousie gitane. L'un écrit, l'autre illustre, au gré des rencontres, des paysages, des humeurs et des émotions partagées. De Séville et ses faubourgs jusqu'aux villages de Puerto Santa Maria, de Lebrija ou d'Alcala de Guadaira, entre portraits sensibles, évocations douloureuses, nuits festives et solidarités identitaires, cette pérégrination plonge dans les accents incandescents du flamenco et apporte son témoignage sur la réalité d'une communauté en souffrance.